Attends un peu que je m'améliore.

Attends un peu que je m ameliore

L'incontournable et intarissable Eric Le Noir signe la musique et l'interprétation... A améliorer?

 

Tu peux toujours refaire le lit, me mîjoter des bons p’tits plats ;

No problem ! ça f’ra pas un pli, des assiettes je suis l’Attilla.

Tu peux toujours hurler plus fort… En attendant que j’m’améliore…

 

Tu peux squatter chez ta copine, du moment qui a kek chose dans l’four ;

M’ach’ter des falzards prix d’usine, tu sais qu’tu peux tout mon amour.

Tu peux passer la nuit dehors, En attendant que j’m’améliore…

 

Tu peux taper au fond d’la caisse les trésors qu’j’ai pas mérité ;

Casser la gueule à ma maitresse, mais gaffe ! elle fait du karaté.

Tu peux m’jetter tes putains d’sorts, En attendant que j’m’améliore…

En attendant que… je… m’améliore… En attendant que… je m’améliore.

 

Tu peux  bien me prendre la tête, tu m’la rendra quand tu pourra ;

Vider dans l’bidet l’anisette, tant qu’tu m’aura, j’t’en voudra pas.

Dis-toi que l’bourgeon vas éclore En attendant que j’m’améliore…

 

Tu peux bronzer de pied en cap pendant que j’fais des ronds dans l’eau.

M’embarquer à Rome voir le pape ; j’suis bien d’accord, y a plus salaud !

Absous-moi encore et encore… En attendant que j’m’améliore…

 

Tu peux oser les dessous chics dans les assemblées où tu pose ;

Garde moi ta tenue biblique, ta chair parfumée, fraîche et rose.

Serre ma main dans ta main très fort En attendant que j’m’améliore…

En attendant que… je… m’améliore… En attendant que… je m’améliore.

 

Mais tu peux pas m’laisser encore… En attendant que j’m’améliore…

Tu peux pardonner mes pêchers, rire de moi avec tes amis,

Quand j’suis titubant, émèché, y a des fois j’me crois tout permis… mais…

Attends un peu que j’m’améliore… Attends un peu que… j’m’améliore…

Attends un peu que j’m’améliore… Attends un peu que… j’m’améliore…

Ajouter un commentaire