Je caresse un rêve.

je-carresse-un-reve.jpgAupositeur (Nicolas Rugolo) m'a fait ce magnifique cadeau.

Je caresse un rêve... je vais l'étrangler!
Mon coeur se soulève et voudrait l'épargner.
Je garde l'espoir... sous verre ou sous clé
Mais ma tour d'ivoire à vu Babel tomber!

Je tiens ma revanche... pour sûre et certaine;
Mais craque la branche où patientait la haine.
J'ai crevé l'abcès... au clou du spectacle,
Sombrent les pensées dans ma caboche à claques!

Il me semble qu'on tremble, que la peur nous ressemble,
Qu'elle fait sa ronde à l'heure!
C'est comme bon nous sangle, le premier qui étrangle
Supporte la douleur!

Je tire mon chapeau... le colt fume encore!
Coulisse un rideau, c'est mort pour le décor!
J'ai perdu la vie... la retrouverais-je?
Claquées mes envies, dans la gueule de ce piège!

J'ai sa main dans la mienne, elle dit qu'elle est humaine,
Serait venue pour moi!
La douleur est ancienne, je sens glisser les chaînes;
J'appelle... libérez-moi!

J'ai tenté le diable... de peur qu'il n'attente
A mes jours coupables de la folie sécante!
J'ai donné le change... en gardant mon calme.
Désolé les anges, j'ai monnayé mon âme!

Tes yeux sucent les miens, mes reins rongent leur frein;
L'affaire est entendue!
Je t'en prie, ne dit rien, le paradis est loin
Et la route est tordue!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau