Le bicentenaire.

bicentenaire.jpg

J'm'imagine bien fumant la pipe
Au bord d'un feu électronique;
Survacciné contre la grippe,
Bicentenaire et excentrique.

Je s'rais l'idole du papy boum,
Classé monument historique;
La ruine qui fait dresser les zooms
Dans le brouhaha médiatique.

J'suis qu'un imposteur dans l'décor,
La Calmant doit sur'ment m'comprendre.
On s'bat pas juste pour un record,
Juste parce qu'il y a une place à prendre.
Depuis que le génome humain… est décodé…
J'me sens comme un jeune homme, sans déconner !

J'm'imagine vantant les vertus
De leur pilule super-jouvence:
Françaises, français rien n'est foutu,
Faut taquiner la décadence.

Je s'rais l'toit du monde en décembre
Rien qu'd'y penser, ça m'fout l'vertige.
Pour l'occasion, j'quitterais ma chambre,
C'est quand même kek chose 200 pige

J'suis qu'une vieille bûche encore à fendre,
Carrément sourd, presque débile.
J'm'accroche à la vie sans comprendre,
Comme une marionnette à ses fils.
Depuis que le génome humain… est décodé…
J'me sens comme un jeune homme, sans déconner !

J'm'imagine blême dans mon cercueil;
Ça m'fait pas bander, pas des masses.
On m'descendra avec un treuil,
Fané, finit, gommées les traces.

Je s'rais cool dans ma limousine,
Entre velours et chrysanthèmes.
T'as beau les progrès d'la méd'cine,
Y a une date limite dans l'système.

J'suis qu'un vieux capitaine fracasse,
Tout tracassé, plein d'courbatures.
Bon pour la poubelle ou la casse;
J'm'ennuie dans ma grande aventure.
Depuis que le génome humain… est décodé…
J'me sens comme un jeune homme, sans déconner !

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau