Fais-moi l'amour

fais-moi-l-amour.jpg

Ca ressemble à la liberté, 

C’est superbement imité.
Ils l’ont payé très cher
Leur carré de désert.
Les loups sont biens dans le sous-bois
Mais la faim les conduit parfois
Aux portes de la ville,
Dans un milieu hostile…

A l’instant même de la rencontre,
Ils ont pesé le pour, le contre :
Jaugé Les apparences,
Le hasard et la chance…
Quelques mots, surtout des regards,
On en a vu des plus bavards.
Pas d’excédent de style,
De détours inutiles…

Fais-moi l’amour qu’y lui dit… Fais-moi l’amour qu’y lui dit
Fais-moi l’amour pas la guerre… Qu’il à dit !
Fais-moi l’amour qu’y lui dit… Fais-moi l’amour qu’y lui dit
Je vais faire le nécessaire… Qu’elle a dit !
Ils se sont bien compris… c’est du meilleur esprit…

Deux solitudes en plein zénith
Se sont percutés dans la fuite,
Brisant du coup leurs ailes,
Mais pas leur goût du ciel.
Pour un paradis provisoire,
Ils ont troqué sans trop y croire
La peur de se faire mal
Pour un rêve animal…

Fais-moi l’amour qu’y lui dit… Fais-moi l’amour qu’y lui dit
Fais-moi l’amour pas la guerre… Qu’il à dit !
Fais-moi l’amour qu’y lui dit… Fais-moi l’amour qu’y lui dit
Je vais faire le nécessaire… Qu’elle a dit !
Ils se sont bien trouvés… le reste est à prouver…

Ils se sont plus jamais quittés,
Depuis ce jour ils ont compté
Les heures, les mois, les ans,
Conjugué le présent.
Quelquefois la belle au divan
Soupire après sa vie d’avant;
Il la prend par le bras,
Il lui parle tout bas…

Fais-moi l’amour qu’y lui dit… Fais-moi l’amour qu’y lui dit
Fais-moi l’amour pas la guerre… Qu’il à dit !
Fais-moi l’amour qu’y lui dit… Fais-moi l’amour qu’y lui dit
Je vais faire le nécessaire… Qu’elle a dit !
Ils se sont bien cherchés…leurs vies ont colorié…

 

Ajouter un commentaire