Hé Gus!

 

 

Hé Gus… ramène ta fraise ! Hé Gus… t’attaque la falaise !

O.K… elle a pas l’air sauvage ; j’irais jusqu’à volage

Mais l’air et la chanson sont-ils à l’unisson ?

 

Hé Gus… t’as passé l’age ! Hé Gus… descend d’ton nuage !

D’accord… elle est pas mal roulée mais tu vas t’écrouler

Si tu rajoutes un verre à cette soirée d’enfer.

 

La piste est pleine à craquer de midinettes à croquer,

De gars plutôt baraqués en sueur sous les projecteurs !

On enterre ta vie d’garçon mais fais quand même attention

C’est toi qui paye l’addition ; faut t’calmer Gus, tu m’fais peur !

 

Hé Gus… t’es dans la mouise ! Hé Gus… y faut que j’te dise :

Décroche… y a son mec à l’affût planqué derrière un fût ;

‘L’a l’air un peu maboul, le genre moyenn’ment cool !

 

La piste est pleine à craquer de midinettes à croquer,

De gars plutôt baraqués en sueur sous les projecteurs !

On enterre ta vie d’garçon mais fais quand même attention

C’est toi qui paye l’addition ; faut t’calmer Gus, tu m’fais peur !

 

Hé Gus… dis… ça fait mal ? Hé Gus… c’est par où l’Hospital ?

J’admet… tu l’avais à ta main avant qu’elle t’en mette un

Dans l’merdier génital… hé Gus, c’est pas loyal !

 

La piste est vide à présent, rentrés chez eux les Tarzans,

Le D.J. agonisant lance un slow soporifique.

Gus, demain c’est ton mariage, faut savoir tourner la page ;

Dis, t’es toujours dans l’cirage ? Viens… on ferme la boutique !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×