La valse des cabinets.

la-valse.jpg

Bienv’nus dans mon palace où les bourgeois s’invitent,

Désargentés mais class quand vient l’heure de l’arthrite.

Le docteur La Besace sort de son cabinet

Ou les clients s’entassent ; c’est vrai qu’y en a une chiée !

M’sieur l’notaire, quel cauch’mard,  fait l’pancton dans son jus ;

Les notaires, c’est notoire  en ont dans le calbut !

V’la sa soubrette en string qui joue d’la cornemuse

Sur un vieil air qui swingue à faire péter les buses.

C’EST LA VALSE DES CABINETS !  LES VOISINS QUI N’SE PARLAIENT PAS

UNANIMES D’UN MEME PET, PARTAGENT UN RELENT DE REPAS.

 

Bienv’nus dans mon palace où les p’tits doigts en l’air…

Tirent à vue sur la chasse sans faire plus de manières

M’sieu Lucien qui s’apprête, (c’est l’prochain sur la liste)

Vient de tomber la veste-et… prend sa pose pugiliste.

Fred l’avocat véreux Plaide en serrant les fesses ;

Il a les yeux vitreux, le verbe plein de stress.

J’aperçoit la baronne en pleine défécation

Déboulonnée du trône ;  c’est la révolution !

C’EST LA VALSE DES CABINETS !  LES PLUS COSTAUDS APPELLENT A L’AIDE

EN MAL DE SOLIDARITE… C’EST VRAI, QUAND ON EST DANS LA M…

 

 

Moi qui étais là l’premier, j’les r’garde en ricanant

S’disputer la poignée… mais voilà qu’ça m’reprend !

J’ai beau faire le malin, pas moyen d’resquiller…

Quand l’moment divin vient ; damned, y à plus d’papier !

C’EST LA VALSE DES CABINETS !  LES VOISINS QUI SONT DEV’NUS POTES

ENTONNENT EN CŒUR SUR LE PALIER LE REQUIEM POUR UNE CROTTE…

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site