Les clés du paradis.

ou-que-j-ai-mis-les-cles-2.jpg

Je cherche les clés du paradis
Dans le foutoir d’un vide-poches ;
Y faudrait qu’j’en cause à mon taudis,
Trois chaises, deux verres, une téloche.
Tu vois je m’repent sur ton palier,
Toi qui voulait m’voir pendu !

J’suis là tout seul dans mes p’tits souliers,
Prêt à tout les coups tordus !
J’vois s’éparpiller gaiement les blattes
Quand j’r’allume la minut’rie ;
Pendant qu’les bestioles à mort s’éclatent,
Je m’repasse ce film pourri…

Passe-moi l’sel // disait le scénario,
Y a plus de bière // faut charger l’frigo… où… où…
Où qu’j’ai mis les clés… où… où… Où qu’j’ai mis les clés…
Fais l’ménage // tu t’crois au club med’ ?
J’m’égosille // mais tu capte « Z » !
Où qu’j’ai mis les clés… où… où… Où qu’j’ai mis les clés…

J’ai repris mes cliques et mon clic-clac
Dès qu’j’ai su qu’t’étais en cloque
Seule avec tes trois kilos d’barbaque,
Tas du pointer aux aloc’s !
O.K., j’ai fauté Ô mi amour,
Mais j’crois bien qu’y à prescription ;
Le p’tit est majeur depuis huit jours…
J’ai revu ma position !

J’ai eu l’temps // d’m’ach’ter une conduite,
Mon amour // je n’veux plus qu’on s’quitte ! où… où…
Où qu’j’ai mis les clés… où… où… Où qu’j’ai mis les clés…
Pardonne-moi // ce léger écart,
Mon amour // il n’est pas trop tard !
Où qu’j’ai mis les clés… où… où… Où qu’j’ai mis les clés…

J’les ai dégottées ces sal’tées d’clés,
La voiture est sans d’sus, d’sous !
Mais j’te trouve quand même un peu gonflée…

Pourquoi t’as changé l’verrou ?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×