Relié!

Mes amis du jour sont honnêtes,

Chacun sa tournée d’cacahuètes.

On parle fort, bien obligé ;

Quans les z’aut’ s’entendent pas hurler !

 

On s’est rencontrés dans un rade

Où les filles ne font pas d’œillades,

Où les cœurs brûlent sous le comptoir ;

Alors, on continue à boire ! (chorus bis)

 

Je suis relié… à la planète

Par un écran plat, une zapette

Qu’un vieux au dentier en rodage

A pris sans son coin en otage.

 

On refait l’monde à notre image,

Mathématique et paysage

Même nos femmes qui font pas un pli ;

Loin des yeux, les langues se délient

 

Y a toujours un moment… d’panique

Où s’invite la méthaphisique

Ca s’complique pour l’acier des nerfs ;

On dégage fissa en corner ! (chorus bis)

 

Je suis relié… au paradis

Par un ange qui n’fait pas crédit,

Qui remplit mon godet fastoche,

Le plaint tout en vidant mes poches.

 

Dans un coin d’la salle un turfiste

Maniaco-existentialiste

S’arsouille avec les non-partants

Je sors prend’ l’air, ça d’vient urgent !

 

Le temps de corriger l’assiette,

Régler la fenêtre de tir ;

J’avise le trou d’une boite aux lettres

Balèze pour esquiver les tirs ! (chorus bis)

 

Je suis relié… A L’UNIVERS

Par un jet d’urine de travers ;

Quand j’aurais fini d’communier,

J’retourne voir les potes, c’est juré !

 

Mon meilleur ami du jour pleure,

Y dit qu’il a perdu sa sœur

Dans le Hall du supermarché ;

Bordel où c’est qu’y va pioncer !

 

J’entends l’vague appel d’une sonnerie,

Un murmure qui s’transforme en cri !

J’décroche, Garde à vous ! l’amiral…

Sauv’ qui peut, go, hissez les voiles ! (chorus bis)

 

Je suis relié… à ma moitié

Par un cellulaire, des souliers

J’finis mon rendez-vous d’affaire…

Cul-sec et j’colle mon ventre à terre !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site