Underground Palace.

underground.jpg

Rase les murs, mains dans les poches, faut r’monter la rue d’la fauche

Qui donne place des macchabées (hou !) même l’asphalte est défoncé !

Une bouche de métro t’appelle (hé !) Viens par ici pour l’hôtel ;

Salut ! Ouvre ta besace ; Baisse ton froc jusqu’aux godasses ;

Si t’es net, n’aie pas d’angoisse…

Bienvenue… dans l’underground palace !

 

Putain d’boulot, putain d’croûte ! J’ai le flingue sous la moumoute.

Si jamais, j’coince un hoquet, y vont m’filer la becquée

A grands coups de revolvers, dans les gencives, dans l’derrière.

Le portier est une belle garce au parfum : « Marrée tenace » ;

La morue goulue m’embrasse…

Bienvenue… dans l’underground palace !

 

Mon métier, faut qu’j’vous l’avoue ; j’espère que j’peux m’fier à vous :

Flic ripoux à la mondaine ; j’suis ouvert soir et week-ends.

Dans l’tripot, hé ! on s’tripotte ; comme le dit Jacky mon pote.

J’ai fait reluire ma rascasse rien qu’en agitant une liasse…

Elle m’adule, elle me rend grâce…

Bienvenue… dans l’underground palace !

 

La saut’relle qui me chatouille a pas l’age mais elle s’débrouille ;

Elle me dit : « suivez le guide ! » en coulant son r’gard avide.

Moi, bien d’accord pour le deal mais sur’ment pas pour l’idylle…

Les réunions à voix basses, les salles de jeux, tout y passe,

Même les clubs les plus coriaces…

Bienvenue… dans l’underground palace !

 

Je m’la joue Arsène Loupé, avec ma jolie poupée…

Faut qu’j’m’arrache, c’est bientôt l’heure d’alpaguer un p’tit dealer,

Faire mon devoir de sale flic ; j’suis ripoux, mais j’ai d’l’éthique !

Au plaisir, me dit la garce, de vous revoir dans la place…

J’croise mon chef au bout du sas…

Bienvenue… dans l’underground palace !

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site