Los Angeles 2032

 

future-city-5-web.jpg


Los Angeles, deux mille trente deux,
La fille topless ouvre les yeux…
Sur la planète en ruine,
Elle se sent blousée,
Roulée dans la farine,
Sal’ment abusée.

Y a pas dix ans, tout allait bien ;
Les partisans du "Changez rien !"
Activaient leurs turbines
Dans la stratosphère.
Les fumées des usines,
Montaient dru et fières…

Ils ont cassé la planète
Avec leurs automobiles
Vendu pour des cacahuètes
Leurs âmes et le droit d’asile
Pour… la damnation !


Los Angeles, deux mille trente deux,
Le bas qui blesse file un p’tit peu…
La mer est démontée,
Ça fait du grabuge
Juste aux pieds des citées ;
Visez-moi c’déluge !

Y a pas dix ans, tout allait bien ;
Chacun suivant son "Changez rien!" ...
Un tourbillon de fringues,
En haut d’une estrade…
Personne a vu le flingue
Caché sous les hardes.

Ils ont cassé la planète
Avec leurs aérosols
Et le pétrole obsolète ;
Sans lui la terre se désole…
OH… désolation !


Los Angeles, deux mille trente deux,
La fille topless ouvre le feu…
Ca court dans tous les sens
En bas du podium ;
Les balles cherchent pitance
Dans le dos des hommes…

Y a pas dix ans tout allait bien ;
Les partisans du "Changez rien !"
Vivaient comme des nababs,
Dans leurs tours d’ivoires…
Le vieux panier des crabes
A écrit l’histoire…

Ils ont cassé la planète
Avec leurs automobiles
Vendu pour des cacahuètes
Leurs âmes et le droit d’asile
Pour… la damnation !

Ils ont cassé la planète
Avec leurs aérosols
Et le pétrole obsolète ;
Sans lui la terre se désole…
OH… désolation !

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site