Allô la terre!

1111133333.jpg

Cupidon se tourne les pouces dans une maison close ;

Vénus au bar lui tire une mousse. J’crois qu’elle a sa dose !

 

Roméo vient d’planter Juliette en déshabillé

Sur un podium à La Villette… c’est T-shirt mouillé !

 

Une vieille sirène en amazone sur son cachalot

Vient de percuter un pylône ; c’est le gars Paulo !

 

Aphrodite a choppé un rhume sous l’pont des soupirs ;

Ce soir, c’est bouillon et légume, rien faire, bien dormir !

 

Allô la terre, ici l’amour…  l’abonné est encore absent !

J’ai mon bilan, ma trousse de s’cours… Rien à l’aut’ bout, c’est angoissant !

 

 

Don Juan sourit sur la photo, légèr’ment douteuse ;

Il prends ses poses à la Rocco, genre : « Alors heureuse ? »

 

Diane attends son preux chevalier dans le bois d’boulogne

Pour le baise-main  alcoolisé d’un parfait ivrogne.

 

Allô la terre, ici l’amour… j’suis sur orbite en double-file !

Personne décroche, ce monde est sourd ! Un sonotone s’rait’il utile ?

 

 

Salomé flirte avec Narcisse dans un grand Eden idyllique

Aux arbres en fleurs tout en plastique, dans l’air les ventilos frémissent !

 

Allô l’amour, ici la terre ; personne demande rien à personne…

Faxez-moi une affiche, très cher ; ici y a qu’la pub qui fonctionne !

 

Allô l’amour, ici la terre… C’est l’anémie, la confusion.

Rien de neuf dans la stratosphère… Qui s’dévoue pour une perfusion ?

 

 

Allô la terre, ici crrr crrrr crrr mour… Vôtrrrr zzzzz bzzzz aggravé ;

En attttttrrrric zbzzzz l’bonjour vuiiittt fsss is navré… bip…bip… bip… bi

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau