Le cockpit de mes nuits.

le-cockpit-de-nuit.jpg

Dans le cockpit de mes nuits
Tu pilotes les insomnies,
Tes loopings valent pas tripette ;
Je m’souviens d’ceux… sous la couette
Quand t’affolais les abeilles
Avant l’crash de l’appareil.
Long courrier qui tourne court…
Au terminal à la bourre !

Dans le cockpit de mes nuits… tu pilotes
Dans le cockpit de… meday… meday… meday…


R’tour manqué du septième ciel !
Piqué sur la marre au fiel !
T’as dit les écrans d’contrôle
Permettent plus d’assurer l’vol.

L’altimètre fait misère,
S’prends pour un compteur Geiger !
Plus d’plaisir, reste la gêne…
La pénurie d’kérosène !

Dans le cockpit de mes nuits… tu pilotes
Ces pensées furtives à l’heure… de l’ennui.
Meeting de nos tragédies… où virevolte
Le mirage d’un aviateur… au tapis.


Les ailes qu’au loin je distingue
Ont déserté la carlingue…
Les turbulences ont la dent
Quand l’courant perd l’ascendant !

Dans le cockpit de mes nuits… tu pilotes
Ces pensées furtives à l’heure… de l’ennui.
Meeting de nos tragédies… où virevolte
Le mirage d’un aviateur… au tapis.

L’histoire de monsieur, madame,
Chronique d’un avion en flamme
Consignée dans la boite noire,
Noire… comme mes pensées ce soir !

Ajouter un commentaire