Le loft

loft3.jpg

Assise tranquillement dans son loft
Lumière tamisée, ambiance soft,


Elle sirote un vieux Gin merdique,
Mi-amusée mi-impudique.
Alanguie sur le vieux sofa
Elle fait crisser ses bas de soie
Le souffle rauque, l’œil plein de souffre
Elle aime à flâner sur ce gouffre.


Quelques caresses entre deux verres
Pour tromper le stress, solitaire.


Ça fait des plombes qu'elle est toute moite
Dans les décombres de ses pénates
Dans un décor de conte de fée,
Chemise en satin dégrafée...
La rage au cœur, la tête en vrac,
Tombent les heures comme des matraques.

V'là un' paupière qui plombe un peu
Sur le Rimmel de ses doux yeux...
Ouf! elle s'endort pas convaincue
Des qualités d'son joli cul...


Le bruit du camion des poubelles...
Quelle heure est-il, se dit la belle?
Il viendra plus, ferme ton peignoir.
Ton pauv' sourire qui broie du noir.

Range tes rondeurs, drues comme des poires...

Elle s'examine devant l'miroir.

Ajouter un commentaire