Pense à moi.

le-soleil-au-raz-des-toits.jpg

Le soleil au raz des toits prétend qu’c’est un nouveau jour.

Dans l’ciel on couronne un roi mais les monarques sont sourds.. O.K.

J’rend les clés d’mon paradis, à midi sur ma toquante,

Pile à l’heure, juré, promis… après… j’file poste restante… O.K.

J’y crois’rai les amants d’un soir, grimés d’souv’nirs comme des fantômes ;

En f’sant semblant de pas les voir, Je rédig’rais mon post-scriptum…

 

PENSE A  MOI… PENSE A  MOI…

QUAND LES SILENCES HURLENT A LA MORT !

AU BOUT DES REVES ET DES REMORS PENSE A MOI…

PENSE A  MOI… PENSE A  MOI…

SI L’ABSENCE PEUT TE DONNER TORT

AU BOUT DES PEURS, ENCORE, ENCORE PENSE A  MOI…

PENSE A  MOI… PENSE A MOI…

 

Le soleil entre deux tours, incandescent et blasé

Tranquil’ment prépare son four ; ce monarque est sans pitié… O.K.

J’fais tinter mon vieux trousseau, histoire de tromper l’attente…

Cette clé va faire le grand saut ; faut qu’j’me casse poste restante… O.K.

Retrouver les amants d’un soir, dans la jungle d’leurs chrysanthèmes…

Et noir sur blanc mes idées noires t’enverrons ces mots post-mortem…

 

 

PENSE A  MOI… PENSE A  MOI…

QUAND LES SILENCES HURLENT A LA MORT

AU BOUT DES REVES ET DES REMORS PENSE A MOI…

PENSE A  MOI… PENSE A  MOI…

SI L’ABSENCE PEUT TE DONNER TORT

AU BOUT DES PEURS, ENCORE, ENCORE PENSE A  MOI…

PENSE A  MOI… PENSE A MOI…

 

Ajouter un commentaire